En célébration du mois de la femme

En célébration du mois de la femme

Bien que la pandémie du Corona Virus ait volé la vedette à la célébration du mois de la femme, elles sont encore en première ligne dans la sensibilisation pour la prévention de ce virus.

En ce 31 Mars 2020, Je voudrais clore ce mois en partageant avec vous quelques histoires inspirantes du programme du Réseau des femmes émergentes en politique (RFE Politique) en Anglais (The Network Work of Emergent Leaders in Politics, NEW Politics) récemment lancé en Afrique de l’Ouest et auquel j’ai eu participé en tant que Formatrice.

Nous étions deux Femmes à être identifiée pour faciliter ce camp de leadership politique au Libéria.

Ce programme NEW Politics qui est organisé par le NDI et le Secrétariat de l’Union du fleuve Mano vise à créer un cadre de réseautage pour les jeunes femmes de la région du fleuve Mano, de leurs doter de compétences en matière de leadership et de politique, afin de tracer leur voie vers une nouvelle politique, dans laquelle elles pourront faire entendre leur voix.  Au total 32 femmes de 4 pays différents dont Côte d’Ivoire, de Guinée, du Libéria et de Sierra Leone y ont pris part.  

Du 24 au 29 Février, Nous avons travaillé dans une atmosphère exceptionnelle avec des participantes venant de différents horizons, de différents partis politiques, de différentes communautés, de différents pays et de différentes langues de la région du Fleuve Mano.


Durant cette semaine intense de formation, elles ont eu droit à des sessions sur les différents types de leadership, le renforcement de la confiance en soi, la planification d’une campagne, l’élaboration des messages, le ciblage des électeurs, la présentation de soi, la construction d’une personnalité publique, l’art oratoire, le développement des profils et des notions importantes sur l’utilisation des réseaux sociaux à des fins politiques  et bien d’autres sujets.  

L’énergie qui s’est manifestée à leur arrivée s’est poursuivie tout au long de la semaine, renforcée par des activités de consolidation d’équipe avec des ballons et un chant d’applaudissements.  Avec des exercices pratiques, les participantes ont élaboré des plans de campagne visant à accroître la représentation des femmes en politique et ont ensuite élaboré des messages pour leurs campagnes, avec des slogans tels que “Plus de femmes, meilleure politique.  Meilleure politique, plus de femmes” ou encore « Le changement avec les femmes c’est maintenant ».

Au cours de plusieurs excercises de storytelling, ces jeunes femmes ont partagé leurs propres expériences en politique. Certaines ont été attaquée lors de leur campagne simplement parce qu’elle avait émise des points de vue différents que leur leader sur une chaine de télévision.  D’autre encore étaient simplement attaquée par des partisans d’un parti politique à cause de leur morphologie ou de leur apparente ethnicité.  Ces moments de storytelling entre ces jeunes femmes présentes ont provoqué beaucoup d’émotion et plusieurs ont pu se référer à leurs propres histoires et obstacles qu’elles surmontent pour participer au processus politique de leur pays.  Face à des défis de taille, ces courageuses jeunes femmes cherchent des opportunités comme le programme NEW Politics du NDI pour renforcer leurs compétences de leadership et leur savoir-faire en matière de campagne politique.
Il y a eu des jeunes femmes vivantes avec handicap, aveugles et mêmes celles qui sont venues avec leurs bébés pendant ces 5 jours de formation. Nous rappelant que “le handicap n’est pas une incapacité”, ou encore que les bébés et les enfants ne doivent pas faire obstacle à la participation des femmes. Elles ont pris le temps pour nous raconter comment elles bravent quotidiennement leur handicap pour battre campagne et assumer des hautes fonctions.

Les participantes ont aussi pu interargir avec d’éminentes femmes parlementaires du liberia afin d’echanger avec elles sur leurs parcours politiques.

Comme le début du programme, la semaine de formation intense s’est terminée par un autre moment électrique.  Lors de la toute première session de la semaine, il avait été demandé aux participants de nommer trois personnes qu’ils considéraient comme des leaders.  


Les participants ont nommé l’un après l’autre Ellen Johnson Sirleaf, l’ancienne présidente du Liberia et la première femme à être élue présidente en Afrique. 

Au cours de la dernière session de la semaine, une excitation frénétique a éclaté lorsqu’un invité surprise – la présidente Sirleaf elle-même – est entrée dans la salle pour participer à une table ronde sur le parcour personnel d’une femme vers une fonction politique.  L’histoire personnelle de la présidente Sirleaf a montré que, même si le chemin à parcourir n’est pas facile, les bases ont déjà été jetées pour que le leadership des femmes dans la région devienne une réalité.

Les délégations de NEW Politics ont quitté Monrovia enrichies par les conseils de modèles, le travail en réseau et le partage d’expériences personnelles avec des jeunes femmes de la région de la rivière Mano partageant les mêmes idées, et les connaissances acquises lors de la formation.
Pour la suite de ce programme, les participantes se rencontreront dans leur propre pays dans les mois à venir pour des modules de formation supplémentaires, puis elles concevront et mettront en œuvre des projets phares qui s’appuieront sur les nouvelles compétences et connaissances acquises.
À l’avenir, les participantes au programme NEW Politics pourront canaliser les expériences, les compétences, les connaissances et les réseaux construits grâce au programme du NDI pour instaurer un nouveau style de politique dans leurs communautés, un style de politique dans lequel les femmes ont une voix et dans lequel des personnes ayant des origines et des idéologies différentes mais un désir commun d’améliorer leurs communautés pourront travailler et dialoguer pacifiquement, où le handicap ne sera pas considéré comme une incapacité, où les bébés et les enfants n’empêcheront pas les mères de diriger leurs communautés et leurs gouvernements, et où un nombre croissant de femmes modèles donneront l’exemple et traceront la voie à suivre pour des futures femmes leaders.


Durant ces 5 jours de camp de leadership de NEW Politics, j’ai eu la chance en tant que formatrice d’être témoin du courage, de l’énergie et des aspirations de ces jeunes femmes actrices de changement dans leurs pays respectifs.
Power to women
Jeune femme forte au Pouvoir
More women, Better Politics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *